claude collet

  • SIG et méthodes d’analyse spatiale

    Imprimer

    images?q=tbn:ANd9GcQAFmVEhsRRaYtMrTec-asALFSqsU0gAKehBl7slrfEbQA2vr9S3QLes systèmes d’information géographique (SIG) constituent à la fois un modèle numérisé de l’espace géographique et un ensemble d’outils de traitement de l’information géographique. Aujourd’hui, la plupart de collectivités publiques ont achevé l’acquisition des données et leur structuration en base de données. Sous forme gratuite ou payante, les informations sont mises à disposition du public et des bureaux d’ingénieurs. La richesse et la diversité des informations géographiques disponibles rendent leur exploitation plus aisée grâce à l’informatique, mais également plus complexe dans la mesure où elles recourent à des connaissances plus étendues en méthodes d’analyses notamment statistiques.

    La rapidité de cette évolution exige une adaptation continue de nos connaissances et de nos démarches méthodologiques d’analyse. Il est, semble-t-il, plus aisé de développer de nouvelles technologies en informatique que de créer de nouvelles méthodes pour les exploiter efficacement !

    Lire la suite