08/12/2015

Sauvegarder les oeuvres du XXe siècle

Lvrcc0CYkY58vyLo3ILrOfPQSvJolBvc6__lzazGB0zTvL1ggWOC9Qz7a-5catI20D4ZmbRM6uaFHIDnUM_deycZ6eqRG314a7SArbBsHzVRWTyWmDbuUaFXbPbm278fzfZSdTr0h5eE3CMb5WcvjI5FeMlU3GwFPTOthT2W91lZHP1OhtN53SPE2IIkf45Rm7FQ6DPyqGHgLILaDXtTWQ-nyujzF4pQOVek-lwXr9BW7bGkOLtTrFgSys-q9unCqkxrUF2p8QCJvYKaKhmcc_KwU4rxg7pJspkP0rLIU0JPckYN3AUPUEb-B5PcUlAb0gkJUwcQkS_3dmkrVdk8H6_yP6B5CCh741qhoCCwX-L5mPrlrnJvwSbpAmSdKTPPYHjdFAb5Y5R3WsShjQVagaWXHUgWqC8Yump5SkbTTitxG2njvzY5gv2QHnljUEw7s3SOCl1U_Yc4LLDQmrKs5g1zVdhlfCdHK25lpVcxo5PYme6ktj6YGcxBEveaiCj2i2wczBL4TsurjWRd3YX6ooO60IlzsUIH8csTcY1ok4c=w974-h608-noDepuis sa création en 2007, le Laboratoire des techniques et de la sauvegarde de l’architecture moderne (TSAM) produit et développe la connaissance des techniques et de la sauvegarde du bâti du XXe siècle et s’est profilé comme un observatoire actif de ce patrimoine.

Lire la suite

19/10/2012

Mieux comprendre l'architecture industrialisée

f231e6eae442fcd5ba51e71240e1872a-b0b5a.jpgLe XXe aura été le siècle de l’industrialisation et de la préfabrication de l’architecture, tant sous la forme d’expérimentations locales inabouties, que sous celle de procédés diffusés à l’échelle planétaire. Passées en second plan dans la production actuelle du bâti, industrialisation et préfabrication ont représenté jusqu’aux années 1980 tout autant une approche scientifique du projet d’architecture, un engagement dans le devenir d’une société industrielle élargie, qu’un moyen pragmatique de répondre efficacement à la pénurie chronique de constructions qui a caractérisé une grande partie du siècle passé. Leurs spécificités et caractéristiques ont très largement façonné l’urbanisation européenne de l’après-Seconde Guerre mondiale.

Lire la suite