11/05/2015

Protestantisme et architectures

5998094-sun-rays-shining-down-on-a-small-christian-church-on-a-hill.jpgLa Réforme protestante du 16e siècle fut d’abord et surtout un sursaut de la conscience chrétienne et un message: celui du salut par la foi et non par les œuvres expiatoires de la piété. Les conséquences en ont été multiples, jusqu’à des guerres qu’il faut dire «de religion». L’Eglise catholique romaine n’est elle-même pas ressortie indemne de cette Réforme, passant à son tour par une révision profonde de ses usages et de son architecture: celle du concile de Trente et de la Contre-Réforme. En contexte protestant, le patrimoine bâti s’avère l’un des domaines où les conséquences de ce qui s’est passé au 16e siècle dans le secteur religieux sont les plus visibles et les plus caractéristiques. Parmi les francophones, les protestants, mais aussi les architectes ou parfois les historiens de l’architecture, n’en sont parfois pas suffisamment conscients, faute de clefs pour déchiffrer les caractères distinctifs de ces édifices.

Lire la suite