30/08/2018

Qu'est-ce qui fait le succès du franc suisse ?

te%CC%81le%CC%81chargement-29-300x160.jpegQu'est-ce qui fait le succès de notre franc suisse ? L’histoire d’un pays, de son peuple et de ses institutions est intéressante parce qu’elle nous permet de tirer des enseignements pour le présent. Mais elle revêt une importance bien plus fondamentale en ce sens que le présent reflète des événements du passé sous de multiples facettes. De nombreux éléments tirés de l’histoire monétaire suisse peuvent se révéler d’une aide précieuse pour apprécier d’importantes questions se posant actuellement.

Les décisions de nos parents, de nos grands-parents et de leurs ancêtres, au même titre que les événements qui ont marqué leur époque respective, sont à l’origine du monde dans lequel nous vivons aujourd’hui. Ainsi, le présent et le passé sont liés, et il n’est guère possible de comprendre le premier autrement qu’à la lumière du second.

Il est toutefois pertinent et légitime de se demander, au-delà de ce constat, quelles conclusions et quels enseignements concrets nous pouvons tirer de l’histoire aujourd’hui. Certes, le monde est en mutation perpétuelle et les problèmes du présent se distinguent toujours par l’un ou l’autre aspect de ceux du passé. Maintes interactions n’en demeurent pas moins relativement constantes sur de longues périodes, et nombre de questions reviennent de manière récurrente, mais sous une forme légèrement différente. C’est pourquoi l’histoire a sans conteste des enseignements à nous livrer.

Il s’agit en particulier des domaines suivants :

  • le rôle de la stabilité politique, budgétaire et sociale dans le succès d’une monnaie;
  • l’interdépendance entre la stabilité monétaire, la stabilité financière et la stabilité de l’économie réelle ;
  • les avantages et les inconvénients des systèmes monétaires métallique et fiduciaire ;
  • les avantages et les inconvénients de la concurrence et du monopole dans la mise à disposition de monnaie et de services financiers ;
  • le rôle d’une banque centrale dans les systèmes monétaires métallique et fiduciaire, ainsi que l’importance de la stabilité monétaire en tant que principal objectif de la politique de l’institut d’émission sous un régime fiduciaire ;
  • le rôle de l’indépendance de la banque centrale par rapport à la politique et aux groupes d’intérêt sociaux ;
  • les avantages et les inconvénients des cours de change fixes et flottants, ainsi que l’importance de la souveraineté monétaire.

Historique du Franc Suisse

L’histoire d’un pays, de son peuple et de ses institutions est intéressante parce qu’elle nous permet de tirer des enseignements pour le présent. Mais elle revêt une importance bien plus fondamentale en ce sens que le présent reflète des événements du passé sous de multiples facettes.

La consolidation du pays sur les plans politique et social ainsi que ses succès économiques croissants ont favorisé la transformation du franc suisse en une monnaie de placement autonome, forte et d’importance internationale. La volonté marquée d’indépendance, mais aussi de stabilité budgétaire et monétaire, qui a toujours caractérisé la Suisse par rapport à d’autres pays, a joué un rôle crucial à cet égard.

Dans un contexte social et économique fragile, il est difficile de construire et de préserver un ordre monétaire stable. Que la Suisse ait été épargnée des affres de la guerre depuis un siècle et demi – grâce à un bon sens politique et à d’heureuses circonstances – a bien sûr aussi fortement contribué à la constitution du capital de stabilité et de confiance dont jouit le franc suisse aujourd’hui.

Concurrence et monopole dans le domaine monétaire

Au fil des ans s’est imposée l’idée que la monnaie présente les caractéristiques d’un bien public ayant de forts effets de réseau et qu’elle tend donc naturellement à la centralisation et au monopole. Les théoriciens de la monnaie partagent largement cette conception aujourd’hui. L’histoire monétaire de la Suisse en est la parfaite illustration. Après son introduction en 1850, le nouveau franc suisse s’est imposé rapidement et sans difficulté comme monnaie nationale. Le passage de l’imbroglio monétaire, qui prévalait jusque-là, à un système uniforme à l’échelle nationale répondait manifestement à un besoin impérieux. Il contribua durablement à l’efficacité du système monétaire et de paiement suisse ainsi qu’à la capacité de production de l’économie helvétique dans son ensemble.

Cet article traitant du franc suisse et de son historique n'est qu'une courte introduction au livre présenté ci-dessous, comprenant quant à lui une analyse complète .

978-2-88915-104-2-212x300.jpgPour en savoir plus : Aujourd’hui, le franc suisse atteint des sommets et affiche une grande vigueur. Lors de sa création en 1850, rien ne laissait présager qu’il deviendrait, au cours des 150 années suivantes, l’une des monnaies les plus fortes et les plus prisées du monde. Durant le premier demi-siècle de son existence, il est resté un faible appendice du franc français. Ce n’est qu’au fil du XXe siècle qu’il est devenu, lentement mais sûrement, une monnaie de placement internationale, stable et recherchée. Cet ouvrage se propose de décrire l’itinéraire du franc suisse jusqu’à nos jours.

>> Commandez dès à présent votre ouvrage

Extrait du titre Le Franc Suisse, L'histoire d'un succès
De Ernst Baltensperger
Publié aux Presses Polytechniques et Universitaires Romandes (PPUR)

13/04/2011

Le prix s’oublie, la qualité reste!

outstyle100700009.jpgLe monde de la Qualité utilise souvent le vocabulaire et la pratique des vertus pour bâtir son discours et ses méthodes. Sa mission ultime est de faciliter les échanges et les partenariats mutuellement bénéfiques, notamment sur le plan international, facteurs de profit, mais aussi de manière globale, facteurs de prospérité, de bien-être et de paix mondiale (de par l’imbrication des économies nationales).

Lire la suite

15/12/2010

Performance de projets, entre utopies et réalités

andresr071000318.jpgLes critères de succès versus les facteurs d’échec des projets, ont longtemps constitué un objet de débats au sein de la communauté des chercheurs et praticiens du management de projet. Au niveau des équipes de projets, ces débats prennent souvent l’allure d’une confrontation directe entre les métiers et le management de projet.

Lire la suite