21/11/2013

Théorie eulérienne des milieux déformables

Il est d’usage général de décrire l’évolution des liquides dans un système de coordonnées d’Euler, de transcrire l’évolution des solides continus déformables à l’aide d’un système de coordonnées de Lagrange et d’utiliser diverses géométries différentielles pour décrire les défauts topologiques dans les solides.

Lire la suite