23/02/2015

La numération digitale

12088970-counting-woman-hands-0-to-5-isolated-on-white-background.jpgAprès les calculs au moyen de cailloux chez les anciens Grecs et avec des jetons au Moyen Age, et après la redécouverte du procédé de la fausse position, il nous a semblé qu’il manquait encore un morceau à notre histoire du calcul élémentaire : l’usage des doigts pour représenter des nombres, couramment pratiqué depuis la Grèce antique jusqu’à la Renaissance, et que nous décidons d’appeler la numération digitale .

Lire la suite

11/07/2013

Poser le faux pour connaître le vrai, des Pharaons aux temps modernes

Décrite en termes profanes, la méthode dont il va être question consiste à « essayer quelque chose », lorsqu’on est en présence d’un problème apparemment trop tordu pour être résolu directement. Dans certains cas, il suffit d’estimer au jugé une valeur de la solution – c’est la valeur fausse, ou fausse position – puis de faire la preuve ; de regarder de combien on s’écarte de ce qu’on devrait obtenir ; et de corriger la valeur estimée, en lui appliquant un raisonnement de proportionnalité. C’est la fausse position simple.

Lire la suite