18/10/2016

Pop Art. L'art du Manga.

Couverture Manga 10.pngCe que l’on caractérise aujourd’hui par le terme « manga » est en fait multiple et fluctuant. S’agit-il d’un style artistique, d’une technique narrative, d’une forme éditoriale ou d’un mode de production ? Le mot lui-même — que l’on traduira littéralement par « image pour le plaisir » — réfère d’ailleurs à des objets divers.

Lire la suite

20/02/2015

L’histoire matérielle du bâti contemporain

5467551-sagrada-familia-gothic-temple-building-barcelona-spain-2009.jpgL’histoire matérielle du bâti prend place dans l’orchestre d’histoires particulières qu’est l’histoire de la civilisation matérielle telle que l’a définie Fernand Braudel. Elle ne s’identifie pas avec une histoire de l’architecture issue de l’histoire de l’art qui retrace une succession de périodes dominées par un mouvement d’idées, un style formel ou la figure d’un architecte de renom. Elle s’éloigne de l’histoire générale des techniques depuis l’âge classique et celles qui sont mises en œuvre sont des retombées, souvent lointaines, de techniques industrielles concernant d’autres branches de la production de biens, comme l’automobile, le textile, les appareils ménagers, mais aussi le génie civil.

Lire la suite

14/02/2014

Récréations mathématiques au moyen âge

De tout temps on a cherché à rendre l'étude des mathématiques agréable à ceux qui, de prime abord, en récusaient soit l’utilité soit l’intérêt. Les élèves étaient-ils portés plutôt sur la littérature et les belles-lettres qu’il fallait leur montrer que les mathématiques aussi savaient être accommodées à cette sauce. Ainsi rencontrait-on parfois, au milieu de manuels d’enseignement traditionnels, des problèmes présentés sous forme versifiée, généralement en alexandrins puisque tel était l’usage commun.

Lire la suite

18/09/2013

Les collections de la Maison d'Ailleurs

>> L’interview de Marc Atallah

L’histoire de la science-fiction a déjà été maintes fois contée : cette culture que l’on suppose a priori relever spécifiquement de notre époque se diluerait en fait dans les confins de l’imaginaire humain, ou remonterait à l’Antiquité, ou encore prendrait racine dans un XIXe siècle industriel et industrieux.

 

Or, cette histoire ou plutôt ces histoires brillent toutes par leur volonté d’éclaircissement mais elles pèchent également toutes par une orientation méthodologique partiale et souvent peu questionnée: elles offrent en effet pour la plupart un point de vue singulier sur la généalogie présumée des thèmes – ces thèmes qui sont en général au cœur de l’expérience que nous avons faite ou que nous faisons des films ou des romans de science-fiction ; les robots et les cyborgs contemporains trouveraient leur origine dans le motif classique de l’automate ou, plus anciennement encore, dans celui des servantes dorées d’Héphaïstos; le voyage vers des planètes éloignées proviendrait des voyages imaginaires du XVIIIe siècle de Jonathan Swift ou de Daniel Defoe, voire du rêve viatique de Lucien de Samosate dans son célèbre Veræ Historiæ (IIe siècle après Jésus-Christ).

Lire la suite

11/07/2013

Poser le faux pour connaître le vrai, des Pharaons aux temps modernes

Décrite en termes profanes, la méthode dont il va être question consiste à « essayer quelque chose », lorsqu’on est en présence d’un problème apparemment trop tordu pour être résolu directement. Dans certains cas, il suffit d’estimer au jugé une valeur de la solution – c’est la valeur fausse, ou fausse position – puis de faire la preuve ; de regarder de combien on s’écarte de ce qu’on devrait obtenir ; et de corriger la valeur estimée, en lui appliquant un raisonnement de proportionnalité. C’est la fausse position simple.

Lire la suite

23/07/2012

Ecrire pour vivre autrement

3080987.image?w=200&h=150«Ce fut à cette époque que je fis connaissance avec la première femme d’un esprit supérieur que j’ai connue, et l’une de celles qui en avait le plus que j’ai jamais rencontrées. elle se nommait Mme de Charrière. C’était une hollandaise d’une des premières familles de ce pays, et qui dans sa jeunesse avait fait beaucoup de bruit par son esprit et la bizarrerie de son caractère.» C’est en ces termes que benjamin Constant relate, dans Ma vie, sa rencontre avec Isabelle de Charrière en mars 1787. Cette rencontre allait donner lieu à une liaison célèbre de l’histoire littéraire entre une dame hollandaise un peu étrange et le très jeune homme qu’est alors Constant : il a vingt ans, elle quarante-sept. Cette «bizarrerie» a de quoi surprendre aujourd’hui encore, et, longtemps en effet, cette liaison a elle-même infléchi la réputation d’Isabelle de Charrière. Constant l’immortalisa non seulement dans son autobiographie mais également dans son roman Adolphe, dans lequel il fait apparaître Isabelle de Charrière sous les traits d’une « femme âgée » à laquelle il accole plus que généreusement l’adjectif « bizarre ».

Lire la suite

18/07/2012

Les Tuileries, 10 août 1792

Jacques_Bertaux_-_Prise_du_palais_des_Tuileries_-_1793_.jpgLe 10 août 1792, la monarchie française s’effondra après treize siècles. Ce jour marqua aussi le commencement de la fin pour l’ancienne Confédération helvétique et, dans son histoire, s’inscrivit comme l’un de ses faits d’armes les plus spectaculaires. Le régiment des Gardes suisses assuma à Paris la mission impossible de défendre le palais des Tuileries, lors d’une sorte de baroud d’honneur de la royauté, qui se révéla le plus grand tournant de la Révolution française.

Lire la suite

02/02/2012

Sacrée foudre!

9670624-big-thunderbolt.jpgIl y a quelques années, la foudre tomba au coin de mon verger, où s’ébattaient une douzaine de poules âgées d’environ un an, fort assidues à pondre chacune leur œuf quotidien. Le tonnerre se confondit avec l’éclair, tant le point d’impact était proche, excluant toute manœuvre d’anticipation. Et mes douze poules de se précipiter dans le poulailler d’où elles ne sortirent plus durant trois jours, faisant du même coup la grève de l’ovule. Contrairement à ce que certains auront peut-être un peu hâtivement supposé, il ne s’agissait pas de poules de la race des Leghorns, excellentes pondeuses certes, mais facilement victimes d’émotions incontrôlables. Soucieux de laisser vaquer ces volatiles en toute liberté, au risque de les voir confrontés à quelque mauvaise rencontre, j’avais préféré la race des Amberlinks, généralement bien plus optimistes et dotées d’une meilleure capacité de résilience face à l’adversité.

Lire la suite

18/01/2012

Les sociétés mégalithiques

PHOTOLISTE_20090505164020_charente_dolmen_600_.jpgDe nombreux peuples de tous les continents ont construit des monuments mégalithiques. Des voyageurs et des ethnologues ont encore pu observer et étudier certains d’entre eux, notamment en Asie du sud-est, en Mélanésie, en Océanie et en Afrique. Il est possible sur cette base de proposer un portrait robot nuancé de ces sociétés, portrait qui permet de mieux comprendre les vestiges architecturaux appartenant à des passés plus lointains.

Lire la suite