21/07/2016

Un nouveau monde numérique

Capture-d%E2%80%99%C3%A9cran-2016-06-30-%C3%A0-15.15.32-300x212.pngEntre 1500 et 1900, la population de la planète a grandi en moyenne de moins de trois millions d’individus par an, alors que de 1900 à 2000 elle a grandi de 44 millions d’âmes par an en moyenne. Autrement dit, en à peine 500 ans, la population est passée de moins d’un demi-milliard à plus de 7 milliards d’individus. Il en résulte cette observation aussi implacable que surprenante : le nombre d’êtres humains vivant aujourd’hui sur Terre est supérieur au nombre d’individus qui y ont vécu depuis les débuts de l’histoire écrite !

Lire la suite