conseil fédéral

  • La formule magique mise en cause

    Imprimer

    8625324-3d-outline-of-switzerland-with-flag.jpgAu cours du 20e siècle, aucun pays démocratique occidental n’a disposé d’un gouvernement aussi stable que la Suisse. Depuis la fin des années 1950 et jusqu’aux années 1990, les élections de son pouvoir exécutif de sept membres, le Conseil fédéral, ont confirmé la même distribution des sièges aux quatre partis politiques qui s’y trouvent représentés. Telle est la « formule » que l’on a pris l’habitude d’appeler « magique ». Pourtant, depuis les années 2000, en particulier depuis 2003, la répartition des sièges ne va plus de soi. Depuis 2008, les partis au gouvernement sont devenus cinq et rien ne nous dit ce qu’il adviendra dans un futur proche. Cet ouvrage s’inscrit dans l’actualité d’un débat scientifique et public – relayé aujourd’hui par des quotidiens comme la Neue Zürcher Zeitung ou Le Temps – qui met en cause la capacité du gouvernement à faire face aux défis de la Suisse contemporaine.

    Lire la suite