23/02/2015

L'archipel du dessin

12967503-les-racines-des-arbres-silhouette.jpgLe dessin. Quelle trace plus originelle? Quelle pulsion plus spontanée ? Quel geste plus instinctif ? Mais aussi, quel langage plastique plus conceptuel? Quelle plus haute expression visuelle de l’entendement humain ? Quelle plus pure synthèse de la pensée et de l’intelligence du monde ? Jusqu’au 17e siècle, le mot s’écrivait indifféremment dessein ou dessin. Marquée par l’Italie, la théorie de l’art de la Renaissance incluait cette double composante: celle d’idée première de l’œuvre – la prima idea ou la fameuse cosa mentale dont parlait Léonard de Vinci –, et celle de technique autographe, d’expression hautement personnelle et subjective sur laquelle le 19e siècle établira les dogmes de l’originalité et de l’authenticité.

Lire la suite

L'art vidéo au féminin

15364007-composition-camera-video-vintage-president-directeur-et-bobines-3d.jpgEn Suisse, l’art vidéo naît à la fin des années 1960 à Lausanne. Cinq artistes s’emparent alors du nouveau médium et sont rapidement présentés comme les pionniers de la vidéo helvétique par le directeur du Musée cantonal des Beaux-Arts de l’époque, René Berger. Il suffit de mentionner les noms qui constituent ce groupe – René Bauermeister, Gérald Minkoff, Muriel Olesen, Jean Otth et Janos Urban – pour arriver au constat suivant: il est presque exclusivement composé d’artistes masculins.

Lire la suite

Une Suisse à 10 millions d'habitants

9426261-symbole-de-population-demographie.jpgAuparavant confinée au seul cercle des spécialistes, l’évolution démographique de la Suisse est désormais le sujet fréquent des discussions publiques et politiques. Diverses raisons expliquent cet engouement pour l’étude des populations suisses: avec le franchissement du cap symbolique des huit millions d’habitants en été 2012 se pose en effet la question de la population maximale que peut supporter le pays ; le sentiment de saturation des transports publics s’accroît dans les grandes agglomérations genevoise et zurichoise, au rythme de leur rapide développement, et suscite les débats.

Lire la suite

La fin du secret bancaire

7059293-a-key-with-a-dollar-sign-implemented-on-a-green-surface.jpgAprès avoir vécu près d’un siècle sur le bénéfice du secret bancaire fiscal, la Suisse doit se résoudre à sa quasi-disparition. Elle le fait au travers d’un processus aussi rapide que douloureux qui détruit un sentiment d’invincibilité, voire de toute-puissance, que le secteur financier et les responsables politiques cultivaient jusqu’alors. Convaincues de pouvoir faire face à toutes sortes de pressions internationales, ils n’avaient que peu et mal anticipé son effondrement.

Lire la suite