26/03/2014

Comment dessiner ?

13860518-naughty-boy-drawing-on-a-white-wall.jpgQui n’a jamais rêvé de savoir dessiner ? De prendre son crayon et reproduire un paysage, de croquer la personne que l’on a en face sur un coin de table, de représenter une maison ou une ville imaginaire sur une feuille canson… On sait que le dessin, la première parmi les langues convoquées par l’être humain pour s’exprimer, est un alphabet de conventions, de techniques, de méthodes qui ne demande qu’à être exercé par la pratique.

Lire la suite

01/11/2013

Emergence de l'inconscient

Carl Gustav Jung (1875-1961) est l’un des grands explorateurs de l’âme humaine du 20e siècle. Avec Sigmund Freud il a imposé l’inconscient à l’attention du monde occidental. La psychiatrie elle-même en a été radicalement changée, l’inconscient devenant grâce aux travaux de ces pionniers une composante incontournable de l’homme, dont le fonctionnement recèle les causes de maladies mentales, mais aussi la dynamique centrale de sa personnalité.


Lire la suite

05/07/2013

Le livre: histoire et révolution digitale

 

Des chercheurs de différents horizons réfléchissent à la transformation en cours des supports scientifiques et de leurs techniques de recherche.

Plus généralement, ils envisagent les modes de lecture/écriture émergents, liés à l’évolution de l’internet et aux technologies de lecture digitale. En voici quelques extraits.

Lire la suite

23/07/2012

Ecrire pour vivre autrement

3080987.image?w=200&h=150«Ce fut à cette époque que je fis connaissance avec la première femme d’un esprit supérieur que j’ai connue, et l’une de celles qui en avait le plus que j’ai jamais rencontrées. elle se nommait Mme de Charrière. C’était une hollandaise d’une des premières familles de ce pays, et qui dans sa jeunesse avait fait beaucoup de bruit par son esprit et la bizarrerie de son caractère.» C’est en ces termes que benjamin Constant relate, dans Ma vie, sa rencontre avec Isabelle de Charrière en mars 1787. Cette rencontre allait donner lieu à une liaison célèbre de l’histoire littéraire entre une dame hollandaise un peu étrange et le très jeune homme qu’est alors Constant : il a vingt ans, elle quarante-sept. Cette «bizarrerie» a de quoi surprendre aujourd’hui encore, et, longtemps en effet, cette liaison a elle-même infléchi la réputation d’Isabelle de Charrière. Constant l’immortalisa non seulement dans son autobiographie mais également dans son roman Adolphe, dans lequel il fait apparaître Isabelle de Charrière sous les traits d’une « femme âgée » à laquelle il accole plus que généreusement l’adjectif « bizarre ».

Lire la suite

08/02/2012

Le cinéma suisse en mutation

7040519-old-projector-showing-the-film-in-dusk.jpgLe petit monde du septième art helvétique a connu, ces dernières années, de profondes mutations. On parle à nouveau, et beaucoup, de «cinéma suisse»: pour évoquer ses films, certes, mais aussi de façon plus polémique sa politique. Trop souvent toutefois, les logiques à l’œuvre sont méconnues. Fin 2010, au Département fédéral de l’intérieur (DFI), s’est achevé, avec le départ du très médiatisé chef de la Section cinéma, un nouveau chapitre d’une longue histoire haute en couleurs. Un flashback s’impose donc sur la politique du septième art en Suisse, avec sa genèse autour de 1935, puis son vrai début, l’entrée en vigueur de la Loi sur le cinéma en 1963, et ses redéfinitions successives.

Lire la suite

27/06/2011

De Rousseau à Starobinski

2819047-style-art-background-vintage-books-and-candles.jpgLa question d’identité nationale se pose de manière particulièrement complexe dans le cas de la suisse dont l’unité est problématique avec ses vingt-six cantons et demi-cantons, ses quatre langues nationales, ses divergences confessionnelles, sa géographie tourmentée impliquant une vie économique très différente d’une région à l’autre. Y a-t-il une identité helvétique ? Ou en d’autres termes, pour reprendre une expression utilisée par Gonzague de Reynold, existe-t-il un «esprit national» suisse? Cette question identitaire peut paraître obsolète à une époque où la planète n’est plus qu’un grand village; elle refait cependant surface, comme si le retour aux racines était un antidote à cette uniformisation effrayante. Cette quête identitaire n’est du reste pas propre à la suisse; en France, elle renaît immanquablement lors des élections présidentielles.

Lire la suite

30/11/2010

Les réalités helvétiques transfigurées…

picturelake070400013.jpgEn 1815, un étudiant d’Oxford, John Milford, émit le voeu d’écrire un livre sur son récent voyage en Suisse. Son vieux professeur le mit en garde : « Le sujet est épuisé ; faites-moi confiance, Monsieur, ça n’ira pas. » Le jeune homme négligea cet avis et bourra deux gros volumes de lieux communs. On y trouve pêle-mêle des remarques sur l’histoire et la politique des cantons, sur le sublime et sur tout ce qui est factice dans les Alpes, avec des anecdotes pas très intéressantes sur les moeurs des autochtones rencontrés en chemin.

Lire la suite