29/01/2014

Les établissements pour personnes âgées en regard des théories architecturales

images?q=tbn:ANd9GcSJo5FkEgQJczKaQg_0avWqpqZu1KkQG6ecLje3Zj-Ik5Py2DjVHQIl semble qu’au Moyen Age déjà aient été édifiées des constructions destinées aux personnes âgées. Les premiers exemples connus des almshouses britanniques, des maisons en rangées souvent groupées autour d’une cour à proximité d’une église, sont estimées dater de l’an 939.

Lire la suite

08/12/2013

La relation client dans la gestion de fortune

Le monde de la gestion de fortune est en pleine mutation. La crise, l’incertitude des marchés, la complexité croissante des produits financiers comme des réglementations en vigueur obligent désormais les acteurs du domaine à développer de nouvelles stratégies de différenciation. La qualité de la relation client a toujours joué un rôle important dans la gestion de fortune, et elle est devenue un facteur clé de réussite essentiel dans la fidélisation que le gestionnaire se doit de maîtriser pleinement et de placer au centre de sa pratique.

Lire la suite

01/12/2013

Le quatrième âge ou la dernière étape de la vie

L’expression « quatrième âge » a été inventée au cours des années 1980 et s’est répandue très rapidement dans le langage courant. Cette création lexicale est européenne ; aux Etats-Unis avait été lancée un peu plus tôt une apparente tautologie : les old old (« vieux vieux »). Des deux côtés de l’Atlantique, l’intention est la même, mais suit des pistes différentes : sur la rive occidentale de l’océan, il s’agit de distinguer dans la population âgée les vieux vraiment vieux, dits old old, de ceux qui ne le sont pas encore vraiment, que l’on baptise au moyen de l’oxymore young old (« jeunes vieux » ; Neugarten, 1974).

Lire la suite

18/09/2013

Les collections de la Maison d'Ailleurs

>> L’interview de Marc Atallah

L’histoire de la science-fiction a déjà été maintes fois contée : cette culture que l’on suppose a priori relever spécifiquement de notre époque se diluerait en fait dans les confins de l’imaginaire humain, ou remonterait à l’Antiquité, ou encore prendrait racine dans un XIXe siècle industriel et industrieux.

 

Or, cette histoire ou plutôt ces histoires brillent toutes par leur volonté d’éclaircissement mais elles pèchent également toutes par une orientation méthodologique partiale et souvent peu questionnée: elles offrent en effet pour la plupart un point de vue singulier sur la généalogie présumée des thèmes – ces thèmes qui sont en général au cœur de l’expérience que nous avons faite ou que nous faisons des films ou des romans de science-fiction ; les robots et les cyborgs contemporains trouveraient leur origine dans le motif classique de l’automate ou, plus anciennement encore, dans celui des servantes dorées d’Héphaïstos; le voyage vers des planètes éloignées proviendrait des voyages imaginaires du XVIIIe siècle de Jonathan Swift ou de Daniel Defoe, voire du rêve viatique de Lucien de Samosate dans son célèbre Veræ Historiæ (IIe siècle après Jésus-Christ).

Lire la suite

15/09/2013

L'administration publique suisse: Un manuel

L’administration publique a acquis une grande importance au cours des trente dernières années en Suisse, dans un contexte de développement et de spécialisation du secteur étatique. Parallèlement, les sciences administratives sont devenues un domaine de recherche interdisciplinaire bien établi dont l’un des enjeux est de répondre à la demande croissante de connaissances en matière d’organisation et de réforme de l’administration suisse.

Lire la suite

Etat des lieux de la politique d'immigration suisse

Les cantons de Zurich, Bâle, Berne, Genève, Vaud, Argovie et Saint-Gall soit deux tiers de la population actuelle du pays… Voilà à quoi se réduirait la Suisse si aucun flux migratoire international ne s’était produit au cours des six dernières décennies. 

Un tiers de la population est en effet, directement ou par l’un de ses deux parents, issu de la migration. Un quart est né à l’étranger.

Lire la suite

08/09/2013

Le "non" de la Suisse à l'Europe Communautaire

Le 6 décembre 1992, un vote populaire a exprimé le refus de la Suisse d’adhérer à l’Espace économique européen. Ce fut en vérité le « non » de la Suisse à l’Europe communautaire. Vingt ans plus tard, l’échec paraît beaucoup moins étonnant que le succès relatif : il ne s’est en effet fallu que de 20000 voix pour que le peuple dise oui, et à 60000 voix près, la majorité des cantons, également requise, aurait pu être atteinte.

Lire la suite

04/09/2013

L'initiative et le référendum:Les armes démocratiques du peuple suisse

Aucun pays n’accorde à ses citoyens autant de droits politiques que la Suisse. Ce livre révèle en quelles circonstances furent octroyées au peuple ces puissantes armes démocratiques que sont l’initiative et le référendum.

Lire la suite

16/07/2013

La transparence: Etat des lieux en Suisse et dans le monde

corruption-chine-300x213.gif?16fe88Qui s’oppose aujourd’hui à la transparence dans la conduite des activités de l’Etat? Pratiquement personne tant le concept est intrinsèquement connoté positivement et sa négation presque toujours associée au secret, à l’opacité et par là à la corruption et à certaines formes d’obscurantisme.

La transparence est devenue aujourd’hui incontournable et elle est de plus en plus considérée comme un droit fondamental: celui d’être informé (obligation pour l’Etat d’informer de manière active) et celui de pouvoir s’informer (obligation pour l’Etat de rendre publique l’information dont il dispose). Plusieurs raisons justifient que l’Etat et son administration travaillent de manière transparente.

Lire la suite

L'argent fait-il le bonheur?

Quand on demande aux gens si l’argent fait le bonheur, on reçoit des réponses très variées. Certains sont persuadés que c’est effectivement le cas, car comment expliquer sinon pourquoi tant de personnes se démènent pour en amasser ? D’autres sont moins persuadés de la justesse de cette maxime et beaucoup répondent très clairement par la négative. Ils rappellent que le bonheur de l’être humain vient de l’intérieur, que l’argent n’y contribue pas et peut même avoir des effets négatifs.

Lire la suite

10/07/2013

Quelle survie pour les éleveurs laitiers?

 

1596028.jpgFrédéric P. est songeur ce matin. Cet éleveur de Suisse romande contemple les vaches qui déambulent pour la première fois dans la nouvelle étable. Il a attendu longtemps ce moment et tout n’a pas été facile. Le troupeau avait beaucoup manqué sur le domaine pendant ces quelques années.

Mettre en commun les vaches avec l’associé, les regrouper là-bas, dans son étable, était certes une bonne décision, mais avoir sa propre ferme sans vaches à l’écurie, ce n’est pas pareil. Et puis, n’avoir plus qu’un seul troupeau entre associés, c’est tout partager, tout discuter, faire des concessions, parfois devoir s’imposer un peu. Il n’est pas toujours facile de s’entendre quand on a travaillé chacun à sa façon pendant de nombreuses années. Aucun des deux n’avait anticipé ce problème, mais les difficultés ont été surmontées finalement.

Lire la suite

16/07/2012

Séxologie: naissance d’une science de la vie

13011374-women-and-men-sign-drawn-with-chalk-on-blackboard.jpgL’étude de la sexualité humaine remonte à des temps lointains. Les productions littéraires et artistiques ainsi que le début des interrogations scientifiques en témoignent. Dès les périodes les plus anciennes de la culture indienne, la spiritualité et le plaisir sensuel ont été considérés comme essentiels pour l’être humain. Le terme Kama, entendu alors comme l’ensemble des désirs de l’être humain, se réfère spécifiquement à l’amour et au désir sexuel et renvoie au plaisir sensuel. La force de Kama, jugée irrépressible, est décrite dans plusieurs textes de l’époque qui illustrent le sens et la manière d’obtenir le maximum de plaisir de la sexualité.

Lire la suite

29/02/2012

Coordonner les universités suisses

10753703-asian-teacher-writing-scientific-formula-on-the-whiteboard.jpgEn mai 2006, le peuple et les cantons suisses ont accepté une révision en bloc des articles constitutionnels sur la formation, ouvrant la voie à l’obligation expresse de mettre en place une coordination et une coopération efficaces entre les cantons d’une part, et entre les cantons et la Confédération d’autre part. Cette dernière voit son pouvoir d’intervention renforcé : par exemple, lorsque la coordination est jugée insuffisante, la Confédération peut édicter des instructions contraignantes, en particulier dans le domaine de l’enseignement supérieur .

Lire la suite

02/12/2011

La cybersécurité est l’affaire de tous

> Voir le reportage d’Arte

6676709-security-concept-with-businessman-and-hacker-hands-on-laptop-keyboard.jpg

Publié dans La liberté, le vendredi 18 novembre 2011 - Interview de Solange Ghernaouti-Hélie, propos recueillis par Pascal Fleury

Consciente de ses faiblesses, la Suisse prépare une stratégie nationale de cyberdéfense. C’est que la menace est bien réelle. Les explications de l’experte Solange Ghernaouti-Hélie. Ce n’est pas un secret d’État: en cas de cyberattaques massives, la Suisse serait bien démunie.

Pour parer à tout risque de paralysie du pays, le Conseil fédéral a donné la mission au Département de la défense d’élaborer, d’ici à la fin du premier trimestre 2012, une stratégie nationale de cyberdéfense. Un groupe d’experts civils et militaires planche depuis le début de l’année sur un système de milice qui permettrait d’anticiper les dangers et de limiter les dégâts.

Lire la suite

21/11/2011

La sociologie a-t-elle un intérêt pour l’ingénieur ?

> L’interview de Christian Thuderoz

9914821-background-concept-wordcloud-illustration-of-society-glowing-light.jpgLa réponse est oui et les raisons ne manquent pas. Sous quelle forme ce compagnonnage entre ingénierie et sociologie peut-il (doit-il) s’opérer? Tel est le pari de l’ouvrage de Christian Thuderoz, Clefs de sociologie pour ingénieur(e)s: offrir à l’ingénieur(e) un outillage sociologique pratique. Cet objectif constitue la deuxième ligne de force de ce manuel. On sera donc ici moins soucieux de sa «culture générale», ou de fournir des grilles de lecture «clefs en main», que de l’inviter à découvrir par lui ou elle-même – en stage industriel, puis lors des premiers mois en poste professionnel, puis au contact prolongé des réalités industrielles – les processus derrière les procédures, ou les échanges derrière les consignes.

Lire la suite

16:40 Publié dans Société | Lien permanent | Commentaires (0)

11/11/2011

Les SIG: du rêve à la réalité

10531918-sign-in-stirling-point-new-zealand.jpgIl est difficile d’identifier une date marquant l’émergence des systèmes d’information géographique (SIG) dans le champ du développement territorial. Tout d’abord, ni les SIG, ni le développement territorial ne sont des domaines clairement définis. Il y a encore peu de temps, la notion de développement territorial était bien moins utilisée que celles d’aménagement du territoire, d’urbanisme ou de développement régional. De même, l’utilisation de SIG dans de nombreux domaines s’est développée avant même qu’ils en portent ce nom.

Lire la suite

03/11/2011

Une approche nouvelle de la pédagogie sportive

5476010-group-of-female-track-athletes-on-starting-blocks.jpgElles s’appellent Mireya, Jane, Yasmina, Eva ou Andrea. Ils se prénomment Karch, Julien, Piero, Muhammad ou Larry. Ces enfants du monde jouent. Au Pakistan, à Islamabad, à la recherche d’une petite balle insaisissable, là où le hockey sur gazon les fait vibrer. Aux États-Unis, sur les plages de Hawaï, dans un jeu d’équilibre où les surfeurs dansent avec le roulis des vagues de l’océan. En Roumanie, à Bucarest, où les jeunes gymnastes dessinent dans l’espace les arabesques les plus folles. En Suisse, à Davos, où les skieurs glissent sur les difficultés du moment. Au Japon, à Nagoya, où les minivolleyeurs s’amusent de ce ballon qui vole d’un côté à l’autre du filet. Ils jouent avec leurs règles, leurs limites, leur soif de liberté.

Lire la suite

01/06/2011

La religion revient-elle sur la scène politique ?

endomedion070500010.jpgTelle est du moins l’impression véhiculée par l’observation de la campagne pour les élections aux Chambres fédérales de cet automne. Deux partis évoquent la religion, voire les valeurs chrétiennes pour se profiler par rapport à leurs concurrents. L’un, l’UDC, insiste sur le rôle du christianisme pour fonder l’identité helvétique, l’autre, le PDC,  souligne l’importance des valeurs chrétiennes pour répondre aux besoins contemporains d’avoir des points de repères. Les deux partis, fait intéressant, nient toute inféodation à une ou des Eglises. Bien au contraire, ils les renvoient à la célébration de leurs cultes et leur demandent de ne pas s’occuper de politique. En d’autres termes ils s’érigent en interprètes de la tradition religieuse helvétique.

Lire la suite

15:38 Publié dans Société | Lien permanent | Commentaires (0)

25/05/2011

Le droit pénal suisse en pleine mutation

khz080100015.jpgEn 2011 la Suisse franchit un pas historique: elle met en vigueur dans sa justice pénale une procédure fédérale unifiée. Jusqu’en 2003, la Constitution fédérale prévoyait un grand partage: la législation en matière de droit pénal relevait de la compétence de la Confédération, mais l’organisation de la justice et la procédure pénale étaient du ressort des cantons. Ainsi, depuis 1942 (année de l’entrée en vigueur du Code pénal suisse), le droit pénal s’est trouvé unifié, mais appliqué dans les formes prescrites par 25, puis, avec le Jura, 26 cantons. Chacun d’eux possédait son propre code de procédure. La justice pénale était ainsi confinée dans des frontières cantonales que pouvaient librement franchir les délinquants.

Lire la suite

16/05/2011

La structure sociale de la suisse

Kurhan091000367.jpgLa structure sociale de la Suisse, c’est l’organisation de l’ensemble des conditions sociales qui façonnent la vie des gens en Suisse en favorisant ou en entravant leur épanouissement. Que l’on ne songe donc pas en premier lieu aux individus vivant dans le pays ni aux relations privées qu’ils nouent entre eux mais à l’agencement de la société et à la manière dont il influence leur vie. La structure sociale n’est pas un donné naturel, elle résulte à son tour de l’activité humaine. Ces deux points de vue, apparemment opposés, seront pris en considération.

Lire la suite

14:23 Publié dans Société | Lien permanent | Commentaires (0)