05/11/2013

Le rôle des insectes dans la médecine légale

Selon Hall [1990], on pourrait appliquer le terme d’entomologie forensique à toutes les situations dans lesquelles les insectes ou leurs actions ont une relation avec le système légal, c’est-à-dire avec la justice. A notre avis, il convient de considérer cette discipline forensique comme l’utilisation des insectes dans la mise en évidence d’éléments pouvant servir à la médecine légale, à la justice et à la police.

Dans le cadre d’une enquête criminelle, il s’agit de comprendre ce qui s’est passé et de pouvoir déterminer les éléments clés, comme l’intervalle post-mortem. Mais les insectes peuvent aussi apporter des informations sur les cas d’abus et de négligences chez les enfants ou les personne âgées, permettre des analyses toxicologiques, servir de source d’ADN humain sous certaines conditions et offrir des réponses à quelques problèmes qui dépassent le cadre de ce livre, mais que nous signalerons.

Lire la suite

28/10/2013

Le Théorème de Pythagore: Epistémologie et efficacité pédagogique

« Du fait de la découverte (sur la similitude), le théorème de Pythagore perd son privilège historique », remarque Bachelard. « Ou plutôt, on voit apparaître la notion de privilège épistémologique. L’épistémologie nous enseigne une histoire scientifique telle qu’elle aurait dû être. L’épistémologie nous situe alors dans un temps logique, aux raisons et aux conséquences bien placées, dans un temps logique qui n’a plus les lenteurs de la réelle chronologie.

Ce temps logique a une rapidité délicieuse. Il nous fait acquérir un des bonheurs du rationalisme actif. Les idées sont dans un tel ordre rationnel que leur dénombrement peut être resserré en un laps de temps très court. »

Lire la suite

03/10/2013

De l'ère analogique à l'ère numérique

Le monde qui nous entoure est analogique. Calculer, communiquer, stocker, nécessitent des techniques numériques. Comment faire interagir notre monde et celui de l’informatique ? L’exposition Disparition programmée, le Musée Bolo mène l’enquête, répond à cette question par une formulation originale, brossant le panorama de l’histoire de l’informatique en regard des avatars de cette discipline dans le monde moderne.

Mais il faut remonter beaucoup plus loin que le Musée Bolo pour trouver les premiers jalons de cette histoire. Et même jusqu’à Babylone !

Lire la suite

27/09/2013

Qu’est-ce que la matière ?

Le déroulement historique des approches introduites au cours des siècles conduisant à l’image actuelle des atomes s’étend sur quelque deux mille six cents ans que nous avons divisés en trois périodes correspondant à trois courants de pensée distincts :la philosophie naturelle qui s’étend de 600 avant à 1600 après Jésus-Christ, puis la physique classique de 1600 à 1900 et finalement la physique moderne de 1900 à nos jours.

 

Le passage d’une période à une autre s’accompagne d’une révolution, véritable rupture et discontinuité de la pensée philosophique, qui s’effectue dans un laps de temps relativement bref, soit de 1543 à 1686 pour arriver à la physique classique, puis de 1900 à 1926 pour parvenir à la physique moderne.

 

Lire la suite

18/09/2013

La science de l'eau

Si l’on s’en tient à la stricte définition d’un dictionnaire, l’hydrologie est la science qui traite des propriétés mécaniques, physiques et chimiques des eaux marines et continentales. D’un point de vue étymologique, l’hydrologie vient du grec Hudòr qui signifie eau et logos qui peut être perçu comme le discours ou plus simplement science.

L’hydrologie serait donc la science de l’eau, rien de moins ni de plus d’ailleurs.

 

Si l’eau ou l’élément liquide ont alimenté les réflexions des hommes depuis l’Antiquité jusqu’à nos jours, ce n’est certainement pas uniquement pour produire un discours rationnel sur cet élément. Source perpétuelle d’imagination et de croyance, objet de culte, aimée ou crainte, l’eau, malgré sa simplicité – deux molécules d’hydrogène et une d’oxygène – n’en reste pas moins l’élément le plus empreint de mystère, emblématique de la vie et de sa prospérité.

Lire la suite

Les collections de la Maison d'Ailleurs

>> L’interview de Marc Atallah

L’histoire de la science-fiction a déjà été maintes fois contée : cette culture que l’on suppose a priori relever spécifiquement de notre époque se diluerait en fait dans les confins de l’imaginaire humain, ou remonterait à l’Antiquité, ou encore prendrait racine dans un XIXe siècle industriel et industrieux.

 

Or, cette histoire ou plutôt ces histoires brillent toutes par leur volonté d’éclaircissement mais elles pèchent également toutes par une orientation méthodologique partiale et souvent peu questionnée: elles offrent en effet pour la plupart un point de vue singulier sur la généalogie présumée des thèmes – ces thèmes qui sont en général au cœur de l’expérience que nous avons faite ou que nous faisons des films ou des romans de science-fiction ; les robots et les cyborgs contemporains trouveraient leur origine dans le motif classique de l’automate ou, plus anciennement encore, dans celui des servantes dorées d’Héphaïstos; le voyage vers des planètes éloignées proviendrait des voyages imaginaires du XVIIIe siècle de Jonathan Swift ou de Daniel Defoe, voire du rêve viatique de Lucien de Samosate dans son célèbre Veræ Historiæ (IIe siècle après Jésus-Christ).

Lire la suite

08/09/2013

Preuve par l'ADN

Qu’elle se nomme «empreinte génétique», «profil génétique», «profil ADN», ou «empreinte ADN», l’analyse d’ADN mise au service de la justice est un outil fascinant du point de vue technique, performant du point de vue policier, bénéfique du point de vue judiciaire, inquiétant pour certains observateurs méfiants.


Lire la suite

04/09/2013

Collisionner des protons pour mieux comprendre l'origine de notre univers

Comment les physiciens imaginent-ils le zeptoespace ? Pourquoi le mystérieux boson de Higgs existe-t-il ? L’espace cache-t-il une supersymétrie ou s’étend-il dans des dimensions supplémentaires ? Comment la collision de protons dans le LHC peut-elle révéler les secrets de l’origine de l’Univers ? Peut-on produire de la matière noire au LHC ? Le LHC est un instrument relevant du superlatif, où la complexité technologique atteint son paroxysme.

Les innovations technologiques nécessaires à sa construction ne sont que l’un des nombreux aspects extraordinaires de cette aventure scientifique.

Lire la suite

25/08/2013

Métaphysique: la philosophie de la nature

> L’interview de Michael Esfeld

 

Dans la mesure où la philosophie occidentale consiste premièrement en une réflexion théorique sur l’être, la philosophie de la nature se trouve au centre de la philosophie depuis ses origines dans la Grèce ancienne. Les premiers présocratiques, tels que Thalès (env. 640 avant J.-C.), Anaximandre (env. 611-549 avant J.-C.) et Anaximène (deuxième moitié du 6e siècle avant J.-C.), sont considérés comme des philosophes de la nature puis-qu’ils avancent des hypothèses audacieuses sur l’être des choses.

De leurs réflexions naquirent les sciences de la nature ainsi que la philosophie, les deux demeurant inséparables de leur origine à aujourd’hui.

Lire la suite

23/08/2013

D’où venons-nous?

Quelle force mystérieuse a-t-elle créé la matière si bien ordonnée qui fait de moi un être humain? La quête de réponses à ces questions a donné naissance aux mythes, mais aujourd’hui nous savons que bien des réponses reposent sur notre génome. Chaque cellule de mon corps possède au moins vingt-cinq mille gènes, codés en un langage chimique sur de géantes molécules filiformes d’ADN.

Lire la suite

05/07/2013

Le livre: histoire et révolution digitale

 

Des chercheurs de différents horizons réfléchissent à la transformation en cours des supports scientifiques et de leurs techniques de recherche.

Plus généralement, ils envisagent les modes de lecture/écriture émergents, liés à l’évolution de l’internet et aux technologies de lecture digitale. En voici quelques extraits.

Lire la suite

06/11/2012

Construire en verre

9939093-modern-architecture-3d-render.jpg

Parmi tous les matériaux, le verre suscite à l’heure actuelle un intérêt inégalé auprès des ingénieurs et des architectes. Le verre est à l’origine d’un long processus d’évolution à l’issue duquel l’architecture a délaissé les murs massifs et aveugles au profit d’une peau transparente et translucide.

Ce matériau, qui offre la possibilité d’ériger des bâtiments légers, transparents et ouverts a modifié les rapports entre l’intérieur et l’extérieur, ainsi que la relation de l’homme avec son habitat, avec la lumière et la nature. C’est ce qui explique que, parmi l’ensemble des matériaux, le verre occupe une place privilégiée dans l’architecture.

Lire la suite

02/11/2012

Réflexions sur la construction avec l’existant

14184272-viennese-building.jpgLes rénovations de bâtiments supposent toujours plus de s’adapter aux standards actuels, qu’il s’agisse de nouvelles exigences de confort ou de nouvelles prescriptions techniques. Les mesures de construction nécessaires exigent des connaissances sur les techniques de construction aussi bien actuelles qu’anciennes. Cette tâche est techniquement possible si elle repose sur la compréhension et l’évaluation des constructions anciennes. Le point essentiel semble se situer dans un premier temps au niveau technique plutôt qu’esthétique, mais il ne faudrait pas en conclure que les rénovations et les transformations sont de pures prestations d’ingénierie.

Lire la suite

22/10/2012

Climat, environnement et genre humain

> TSR – L’interview de Martin Beniston

5277274-the-time-is-now-to-act-on-a-distress-s-o-s-call-from-our-planet-earth.jpgLe changement climatique et plus spécifiquement la notion de réchauffement global est un thème de préoccupation scientifique entré dans le domaine de la conscience publique au début des années 1990. La sévérité des impacts potentiels de ce changement, en particulier dans les pays en voie de développement, a incité les gouvernements à lancer des actions internationales pour aborder ce problème. La Convention cadre des Nations unies sur les changements climatiques (uNFCCC) a été négociée en 1992 lors de la Conférence de Nations unies sur l’Environnement et le Développement (uNCED, rio de Janeiro, Brésil) malgré le grand nombre d’incertitudes, inhérentes à la connaissance à cette époque des mécanismes complexes gérant le climat. Bien que les rencontres internationales ultérieures visant à mettre en œuvre les articles de la Convention cadre (uNFCCC) n’aient fait que de très lents progrès, comme par exemple le protocole de Kyoto de 1997 proposant un calendrier pour la réduction des émissions des gaz à effet de serre, il existe néanmoins un degré de prise de conscience sans précédent au sein de la communauté des Nations sur le fait que le changement climatique est un véritable problème aux conséquences d’une portée considérable sur les systèmes environnementaux et socio-économiques.

Lire la suite

19/04/2012

Espèces invasives, la biodiversité en danger

10318148-set-of-monsters-vector-15.jpgLes biodiversités d’Europe sont menacées par de nouvelles espèces, dites invasives. Avec l’augmentation des échanges internationaux et de la mobilité, le réchauffement climatique et l’ouverture des marchés, ces animaux, plantes ou micro-organismes se répandent et prennent peu à peu le pas sur les espèces endémiques de nos régions. Les risques : disparition d’espèces locales, mais aussi menaces sur notre santé et notre économie.

Lire la suite

16:40 Publié dans Science | Lien permanent | Commentaires (0)

07/03/2012

Solar thermal technology in building

8993613-3d-illustration-of-men-installing-solar-panels.jpgAlthough the solar thermal technology is mature with competitive prices, it is not yet playing the important role it deserves in the reduction of buildings’ fossil energy consumption. The generally low architectural quality characterizing existing building integrations of solar thermal systems pinpoints the lack of design as one major reason for the low spread of the technology. As confirmed by the example of photovoltaics, an improvement of the architectural quality of building integrated systems can increase the use of a solar technology even more than price reductions and technical advances. As opposed to electricity produced by photovoltaics, heat is very sensitive to transportation losses. Therefore solar thermal collectors have to be mounted very near to the consumption place – i.e., on the building itself – making it even more urgent to correctly address the architectural integration issue.

Lire la suite

05/03/2012

Habiter les territoires à risques

8965743-man-watching-the-tornado-into-a-corn-field.jpgQuestionner la relation risques-territoires

Le tremblement de terre du 11 mars 2011 au Japon et ses répercussions (tsunami, accident nucléaire) sont venus subitement nous rappeler la fragilité de notre environnement quotidien et la vulnérabilité de nos conditions d’habitat face aux risques. Cet épisode récent est à placer dans la liste des catastrophes majeures qui ont marqué l’histoire des risques par le changement de paradigme qu’elles ont opéré.

Lire la suite

02/03/2012

SIG et méthodes d’analyse spatiale

images?q=tbn:ANd9GcQAFmVEhsRRaYtMrTec-asALFSqsU0gAKehBl7slrfEbQA2vr9S3QLes systèmes d’information géographique (SIG) constituent à la fois un modèle numérisé de l’espace géographique et un ensemble d’outils de traitement de l’information géographique. Aujourd’hui, la plupart de collectivités publiques ont achevé l’acquisition des données et leur structuration en base de données. Sous forme gratuite ou payante, les informations sont mises à disposition du public et des bureaux d’ingénieurs. La richesse et la diversité des informations géographiques disponibles rendent leur exploitation plus aisée grâce à l’informatique, mais également plus complexe dans la mesure où elles recourent à des connaissances plus étendues en méthodes d’analyses notamment statistiques.

La rapidité de cette évolution exige une adaptation continue de nos connaissances et de nos démarches méthodologiques d’analyse. Il est, semble-t-il, plus aisé de développer de nouvelles technologies en informatique que de créer de nouvelles méthodes pour les exploiter efficacement !

Lire la suite

06/02/2012

Darwin et la théorie de l’évolution

2527590-abstract-vector-illustration-of-evolution.jpgEn 1859, la publication de L’Origine des espèces de Charles Darwin (1809-1882) sur l’évolution biologique a révolutionné notre vision du vivant. Cette révolution est bien saisie par Theodosius Dobzhansky (1900-1975) lorsque celui-ci affirme que rien n’a de sens en biologie si ce n’est à la lumière de l’évolution. Conformément à cette interprétation de la théorie de Darwin, il est impossible de fournir des explications en biologie sans faire référence à l’évolution passée. En d’autres termes, si l’on souhaite acquérir une meilleure compréhension de propriétés biologiques données, il est indispensable de tracer leur histoire évolutionnaire.

Lire la suite

02/02/2012

Sacrée foudre!

9670624-big-thunderbolt.jpgIl y a quelques années, la foudre tomba au coin de mon verger, où s’ébattaient une douzaine de poules âgées d’environ un an, fort assidues à pondre chacune leur œuf quotidien. Le tonnerre se confondit avec l’éclair, tant le point d’impact était proche, excluant toute manœuvre d’anticipation. Et mes douze poules de se précipiter dans le poulailler d’où elles ne sortirent plus durant trois jours, faisant du même coup la grève de l’ovule. Contrairement à ce que certains auront peut-être un peu hâtivement supposé, il ne s’agissait pas de poules de la race des Leghorns, excellentes pondeuses certes, mais facilement victimes d’émotions incontrôlables. Soucieux de laisser vaquer ces volatiles en toute liberté, au risque de les voir confrontés à quelque mauvaise rencontre, j’avais préféré la race des Amberlinks, généralement bien plus optimistes et dotées d’une meilleure capacité de résilience face à l’adversité.

Lire la suite