12/02/2014

Les ruptures fertiles: Design et innovation disruptive

Trop de gadgets maladroitement stylisés semblent aujourd’hui encore se targuer de l’expression « C’est design ! ». Cela ne facilite pas le travail des designers qui considèrent leur contribution au coeur du processus d’innovation et de l’évolution sociale. Sans concurrencer les grands historiens et penseurs du design, il paraît nécessaire de commencer cet ouvrage par un regard sur cette discipline, son rôle et son contexte, avant de plonger dans l’aventure de l’innovation disruptive, cette forme d’innovation en rupture avec l’existant, résolument liée à l’émergence de nouvelles technologies.

Lire la suite

29/01/2014

Les établissements pour personnes âgées en regard des théories architecturales

images?q=tbn:ANd9GcSJo5FkEgQJczKaQg_0avWqpqZu1KkQG6ecLje3Zj-Ik5Py2DjVHQIl semble qu’au Moyen Age déjà aient été édifiées des constructions destinées aux personnes âgées. Les premiers exemples connus des almshouses britanniques, des maisons en rangées souvent groupées autour d’une cour à proximité d’une église, sont estimées dater de l’an 939.

Lire la suite

22/01/2014

Habiter le patrimoine

Les travaux de l’architecte Philippe Gueissaz dans le domaine de la transformation de constructions qui font partie du patrimoine jurassien – fermes, ateliers, petites usines, mais aussi villas, écoles et autres genres de bâtiments – constituent le contexte de quelques réflexions qui posent le problème de la réaffectation de manière générale, ou mieux qui mettent en exergue différentes facettes de ce problème. Si ces travaux se prêtent à des études de cas, les stratégies qui les sous-tendent ne se limitent pas au patrimoine jurassien ni même aux seules constructions que l’on peut qualifier de patrimoine vernaculaire. Il s’agit d’une « manière de penser l’architecture » qui prend forme dans ces fermes ou ateliers transformés en logements autour de Sainte-Croix, lieu où travaille l’architecte.

Lire la suite

15/01/2014

Lincoln et Kennedy : qui s’intéresse aux coïncidences ?

Comme le dit Miss Marple, il vaut la peine de s’arrêter sur n’importe quelle coïncidence. Ensuite, vous pourrez l’oublier si c’est seulement une coïncidence. Les pseudosciences comme l’astrologie et la numérologie usent et abusent des coïncidences fortuites et des analogies injustifiées. La pratique scientifique est jalonnée de coïncidences, elle aussi. Il est alors de la responsabilité du chercheur de déterminer si celles-ci sont uniquement dues au hasard ou si, au contraire, elles ouvrent de nouvelles pistes d’investigation.

Lire la suite

03/01/2014

The Physics of Exciton-Polariton Condensates

After the first demonstration of Bose-Einstein condensation in the solid state in 2006 and the establishment of exciton-polariton condensates in the wider scientific community, there has been an intense interest in this phenomenon at both the theoretical and experimental level. It is the object of this work to expand on the demonstration of polariton condensation and study in more detail different aspects of fundamental importance related to polariton condensation.

Lire la suite

23/12/2013

Pier Luigi Nervi ou l'art de la structure

ada louise huxtable,alberto bologna,alberto sartoris,andré bloc,archimages,architecture,arthur drexler,george everard kidder smith,nervi & bartoli,pier luigi nervi,stade de florence,structure,torino esposizioniPier Luigi Nervi (1891-1979), ingénieur, inventeur et constructeur, est l’auteur d’ouvrages désormais considérés comme l’expression la plus frappante de l’ingénierie du XXe siècle. Il a été le premier ingénieur italien à avoir connu le succès à l’extérieur de l’Europe grâce à la stratégie d’autopromotion qu’il a développée tout au long de sa carrière. La publication des photographies des ouvrages de Nervi, conservées dans le fond Sartoris aux Archives de la construction moderne de l’EPFL, est l’occasion d’analyser les rapports que l’ingénieur entretenait avec l’architecte et promoteur artistique italo-suisse Alberto Sartoris (1901-1998). L’étude chronologique de leur correspondance et de leurs publications, mise en parallèle avec l’évolution du répertoire technologique de l’ingénieur, éclaire les motivations d’un constructeur, Nervi, qui a pour objectif de faire circuler l’image de ses bâtiments, et celles d’un architecte, Sartoris, qui voit un intérêt à publier des photographies spectaculaires.

Lire la suite

18/12/2013

Retrouvez les cours de physique du professeur Stückelberg en ebooks

Si les contributions fondamentales d’Ernst C. G. Stueckelberg von Breidenbach au développement de la mécanique quantique, de la théorie des champs et de la physique des particules élémentaires sont établies et bien reconnues, l’activité professorale du professeur Stückelberg fut tout aussi riche et remarquable. L’enseignement de la physique théorique a constitué une large part de sa carrière, à laquelle il attachait beaucoup de soin et d’attention : il dispensa cet enseignement à l’Université de Genève de 1935 à 1975 (avec une interruption entre 1950 et 1961) ainsi qu’à l’Université de Lausanne de 1942 à 1975.

Lire la suite

11/12/2013

Corrélations en mécanique des sols

Ce manuel trilingue, français, anglais et allemand, a pour objectif de procurer aux ingénieurs en génie civil une solution simple et éprouvée pour évaluer (lorsque les essais en laboratoire sont inexistants ou insuffisants) ou pour contrôler les valeurs de calcul des propriétés des sols au moyen de corrélations. Cette méthode de contrôle ou d’évaluation des caractéristiques des sols utilisées dans les projets de construction est prescrite par l’Eurocode 7, la norme européenne de dimensionnement des fondations et ouvrages en terre et souterrains.

Lire la suite

24/11/2013

Thermodynamics in Biochemical Engineering

Thermodynamics has had an enormous impact on a very wide variety of fields, including chemistry, biology, physics, geology, and particularly on applied engineering sciences, such as, chemical engineering. Systematic application of chemical thermodynamics to process technology is one of the reasons why petrochemical plants can often be designed and petrochemical processes be developed with a bare minimum of, if any, experimental work.

Lire la suite

21/11/2013

Théorie eulérienne des milieux déformables

Il est d’usage général de décrire l’évolution des liquides dans un système de coordonnées d’Euler, de transcrire l’évolution des solides continus déformables à l’aide d’un système de coordonnées de Lagrange et d’utiliser diverses géométries différentielles pour décrire les défauts topologiques dans les solides.

Lire la suite

19/11/2013

Critical Mobilities

The deep transformations associated with the current phase of globalization have prompted scholars to search for new conceptual, theoretical, and methodological approaches to make sense of contemporary social (re)configurations. Most of the critical analyses of globalization within contemporary social theory share the assumption that our times are characterized by increasing mobility, so that “mobility has become a most suitable trope for our time, an era.

accelerating at what seems to be ever faster rates of speed”  The “new mobilities paradigm” , for instance, constitutes the most prominent of these sets of theoretical reflections.

Lire la suite

14/11/2013

History of Bridge Construction

The first bridges with a structure of load-bearing iron elements were suspension bridges. The idea of a suspended bridge is extremely old; the first known footbridge, using suspension chains, was constructed in China around 65 A.D. However, until the end of the 18th century, very few bridges were constructed from metal. The weight of the chains limited spans to around 20 m, and only the invention of chains made of articulated iron bars, known as eye bars and patented in England in 1817, allowed spans to substantially increase. The first important suspension bridge by the Englishman, Telford, was constructed over the Menai Straits in 1826 and is noteworthy for achieving a record span of 176 m. This bridge is still in service, the original iron chains having been replaced by articulated steel bars in 1938.

Lire la suite

12/11/2013

The Objective is Quality

The growing role of services in the global economy provides relevance to the ethical behavior of economic agents. The dominance of the economy and the role of companies (given the size of some) in the affairs of the world lead to the development, after that of quality and performance management systems, of management systems for the protection of the environment, and finally of systems for social responsibility management (sustainable development). But how does one develop a vision? How does one plan, deploy, manage and account for all these actions? This is the role of social responsibility and related management systems, largely inspired by the ISO system. The ISO organization has edited an ad hoc norm on global sustainability, ISO 26000.

Lire la suite

07/11/2013

Using biomass feedstocks to manufacture Biobased products

Biomass can be defined as material of biological origin excluding material embedded in geologic formation and/or fossilized. This definition refers to the short carbon cycle, the life cycle of biological materials (e.g. plants, algae, marine organisms, forestry, micro-organisms, animals, and biological waste from households, agriculture, animals, and food/feed production).

The Earth’s biomass represents an enormous store of energy. It has been estimated that about one eighth of the total biomass produced annually would provide all of humanity’s current demand for energy. Furthermore, since biomass can be regrown, it is a potentially renewable resource.

Lire la suite

05/11/2013

Le rôle des insectes dans la médecine légale

Selon Hall [1990], on pourrait appliquer le terme d’entomologie forensique à toutes les situations dans lesquelles les insectes ou leurs actions ont une relation avec le système légal, c’est-à-dire avec la justice. A notre avis, il convient de considérer cette discipline forensique comme l’utilisation des insectes dans la mise en évidence d’éléments pouvant servir à la médecine légale, à la justice et à la police.

Dans le cadre d’une enquête criminelle, il s’agit de comprendre ce qui s’est passé et de pouvoir déterminer les éléments clés, comme l’intervalle post-mortem. Mais les insectes peuvent aussi apporter des informations sur les cas d’abus et de négligences chez les enfants ou les personne âgées, permettre des analyses toxicologiques, servir de source d’ADN humain sous certaines conditions et offrir des réponses à quelques problèmes qui dépassent le cadre de ce livre, mais que nous signalerons.

Lire la suite

28/10/2013

Le Théorème de Pythagore: Epistémologie et efficacité pédagogique

« Du fait de la découverte (sur la similitude), le théorème de Pythagore perd son privilège historique », remarque Bachelard. « Ou plutôt, on voit apparaître la notion de privilège épistémologique. L’épistémologie nous enseigne une histoire scientifique telle qu’elle aurait dû être. L’épistémologie nous situe alors dans un temps logique, aux raisons et aux conséquences bien placées, dans un temps logique qui n’a plus les lenteurs de la réelle chronologie.

Ce temps logique a une rapidité délicieuse. Il nous fait acquérir un des bonheurs du rationalisme actif. Les idées sont dans un tel ordre rationnel que leur dénombrement peut être resserré en un laps de temps très court. »

Lire la suite

03/10/2013

De l'ère analogique à l'ère numérique

Le monde qui nous entoure est analogique. Calculer, communiquer, stocker, nécessitent des techniques numériques. Comment faire interagir notre monde et celui de l’informatique ? L’exposition Disparition programmée, le Musée Bolo mène l’enquête, répond à cette question par une formulation originale, brossant le panorama de l’histoire de l’informatique en regard des avatars de cette discipline dans le monde moderne.

Mais il faut remonter beaucoup plus loin que le Musée Bolo pour trouver les premiers jalons de cette histoire. Et même jusqu’à Babylone !

Lire la suite

27/09/2013

Qu’est-ce que la matière ?

Le déroulement historique des approches introduites au cours des siècles conduisant à l’image actuelle des atomes s’étend sur quelque deux mille six cents ans que nous avons divisés en trois périodes correspondant à trois courants de pensée distincts :la philosophie naturelle qui s’étend de 600 avant à 1600 après Jésus-Christ, puis la physique classique de 1600 à 1900 et finalement la physique moderne de 1900 à nos jours.

 

Le passage d’une période à une autre s’accompagne d’une révolution, véritable rupture et discontinuité de la pensée philosophique, qui s’effectue dans un laps de temps relativement bref, soit de 1543 à 1686 pour arriver à la physique classique, puis de 1900 à 1926 pour parvenir à la physique moderne.

 

Lire la suite

18/09/2013

La science de l'eau

Si l’on s’en tient à la stricte définition d’un dictionnaire, l’hydrologie est la science qui traite des propriétés mécaniques, physiques et chimiques des eaux marines et continentales. D’un point de vue étymologique, l’hydrologie vient du grec Hudòr qui signifie eau et logos qui peut être perçu comme le discours ou plus simplement science.

L’hydrologie serait donc la science de l’eau, rien de moins ni de plus d’ailleurs.

 

Si l’eau ou l’élément liquide ont alimenté les réflexions des hommes depuis l’Antiquité jusqu’à nos jours, ce n’est certainement pas uniquement pour produire un discours rationnel sur cet élément. Source perpétuelle d’imagination et de croyance, objet de culte, aimée ou crainte, l’eau, malgré sa simplicité – deux molécules d’hydrogène et une d’oxygène – n’en reste pas moins l’élément le plus empreint de mystère, emblématique de la vie et de sa prospérité.

Lire la suite

Les collections de la Maison d'Ailleurs

>> L’interview de Marc Atallah

L’histoire de la science-fiction a déjà été maintes fois contée : cette culture que l’on suppose a priori relever spécifiquement de notre époque se diluerait en fait dans les confins de l’imaginaire humain, ou remonterait à l’Antiquité, ou encore prendrait racine dans un XIXe siècle industriel et industrieux.

 

Or, cette histoire ou plutôt ces histoires brillent toutes par leur volonté d’éclaircissement mais elles pèchent également toutes par une orientation méthodologique partiale et souvent peu questionnée: elles offrent en effet pour la plupart un point de vue singulier sur la généalogie présumée des thèmes – ces thèmes qui sont en général au cœur de l’expérience que nous avons faite ou que nous faisons des films ou des romans de science-fiction ; les robots et les cyborgs contemporains trouveraient leur origine dans le motif classique de l’automate ou, plus anciennement encore, dans celui des servantes dorées d’Héphaïstos; le voyage vers des planètes éloignées proviendrait des voyages imaginaires du XVIIIe siècle de Jonathan Swift ou de Daniel Defoe, voire du rêve viatique de Lucien de Samosate dans son célèbre Veræ Historiæ (IIe siècle après Jésus-Christ).

Lire la suite