29/02/2012

Coordonner les universités suisses

10753703-asian-teacher-writing-scientific-formula-on-the-whiteboard.jpgEn mai 2006, le peuple et les cantons suisses ont accepté une révision en bloc des articles constitutionnels sur la formation, ouvrant la voie à l’obligation expresse de mettre en place une coordination et une coopération efficaces entre les cantons d’une part, et entre les cantons et la Confédération d’autre part. Cette dernière voit son pouvoir d’intervention renforcé : par exemple, lorsque la coordination est jugée insuffisante, la Confédération peut édicter des instructions contraignantes, en particulier dans le domaine de l’enseignement supérieur .

Lire la suite

27/02/2012

Bertil Galland, un savoir vivant

images?q=tbn:ANd9GcSyAdCF0K0AiyWDzq16MnRL4JenbPZlQSf_JXe6dBMSIwdeLWA7Une vie avec les mots et les livres, une vie pour les livres et les mots. « Un livre qui paraît presque rien et qui peut être presque tout», déclare Bertil Galland dans un entretien filmé à l’occasion de la remise du Prix du Rayonnement par la Fondation vaudoise pour la culture en 2007. Quel plus bel intitulé de Prix décerné à Bertil Galland que celui du Rayonnement? Rayonnement intérieur et rayonnement extérieur. Bertil Galland a fait entrer le monde entier dans sa vie, ses livres et ses chroniques et ceux-ci constituent eux-mêmes un ensemble complet qui fait l’œuvre, la marque et la force tout à la fois granitique et magnétique de l’homme.

Lire la suite

23/02/2012

Les fondamentaux de la finance d’entreprise

10670478-clock-mechanism-made-from-currency-coins-dolar-currency-dependence.jpgIl existe des milliers d’ouvrages sur la finance et sur la finance dans l’entreprise. Certains sont destinés à des personnes qui vont faire carrière dans la comptabilité et la finance. Ce sont des ouvrages très spécialisés et souvent très spécifiques à un pays ou groupe de pays, car les règles qui régissent la comptabilité sont légèrement différentes d’un pays à l’autre. Certains sont des réflexions de très haut niveau sur les fondements des règles de comptabilité, donc très loin des préoccupations quotidiennes d’un chef d’entreprise ou d’un directeur de division. D’autres, encore, sont des ouvrages de vulgarisation, qui fournissent les bases de la compréhension, mais ne permettent pas de développer de nouveaux outils d’analyse financière et ne sont pas très « opérationnels ».

Lire la suite

08/02/2012

Le cinéma suisse en mutation

7040519-old-projector-showing-the-film-in-dusk.jpgLe petit monde du septième art helvétique a connu, ces dernières années, de profondes mutations. On parle à nouveau, et beaucoup, de «cinéma suisse»: pour évoquer ses films, certes, mais aussi de façon plus polémique sa politique. Trop souvent toutefois, les logiques à l’œuvre sont méconnues. Fin 2010, au Département fédéral de l’intérieur (DFI), s’est achevé, avec le départ du très médiatisé chef de la Section cinéma, un nouveau chapitre d’une longue histoire haute en couleurs. Un flashback s’impose donc sur la politique du septième art en Suisse, avec sa genèse autour de 1935, puis son vrai début, l’entrée en vigueur de la Loi sur le cinéma en 1963, et ses redéfinitions successives.

Lire la suite

06/02/2012

Darwin et la théorie de l’évolution

2527590-abstract-vector-illustration-of-evolution.jpgEn 1859, la publication de L’Origine des espèces de Charles Darwin (1809-1882) sur l’évolution biologique a révolutionné notre vision du vivant. Cette révolution est bien saisie par Theodosius Dobzhansky (1900-1975) lorsque celui-ci affirme que rien n’a de sens en biologie si ce n’est à la lumière de l’évolution. Conformément à cette interprétation de la théorie de Darwin, il est impossible de fournir des explications en biologie sans faire référence à l’évolution passée. En d’autres termes, si l’on souhaite acquérir une meilleure compréhension de propriétés biologiques données, il est indispensable de tracer leur histoire évolutionnaire.

Lire la suite

02/02/2012

Sacrée foudre!

9670624-big-thunderbolt.jpgIl y a quelques années, la foudre tomba au coin de mon verger, où s’ébattaient une douzaine de poules âgées d’environ un an, fort assidues à pondre chacune leur œuf quotidien. Le tonnerre se confondit avec l’éclair, tant le point d’impact était proche, excluant toute manœuvre d’anticipation. Et mes douze poules de se précipiter dans le poulailler d’où elles ne sortirent plus durant trois jours, faisant du même coup la grève de l’ovule. Contrairement à ce que certains auront peut-être un peu hâtivement supposé, il ne s’agissait pas de poules de la race des Leghorns, excellentes pondeuses certes, mais facilement victimes d’émotions incontrôlables. Soucieux de laisser vaquer ces volatiles en toute liberté, au risque de les voir confrontés à quelque mauvaise rencontre, j’avais préféré la race des Amberlinks, généralement bien plus optimistes et dotées d’une meilleure capacité de résilience face à l’adversité.

Lire la suite