05/12/2011

Montres sans complications

> Ecouter l’interview de Pascal Winkler

logo_rsr.gifInterview et chronique réalisées par la Radio suisse romande. Le volumineux “Traité de construction horlogère” vient d’être publié par les Presses polytechniques et universitaires romandes. A cette occasion, Pascal Winkler, professeur de microtechniques à la Haute Ecole Arc ingénierie de Neuchâtel, nous éclaire sur le fonctionnement d’une montre mécanique.


En Suisse, l’horlogerie est la troisième industrie d’exportation. Dans ce contexte, cette industrie se devait d’avoir son traité. Celui-ci décrit avec de nombreuses formules mathématiques l’art d’agencer les pièces, de les dimensionner et de calculer leur géométrie. Le dernier livre de référence datait de 1952, alors que depuis soixante ans de nombreuses révolutions technologiques ont vu le jour.

Une de ces révolutions touche notamment le stockage de l’énergie des montres mécaniques. Explications d’une montre mécanique sans complication, avec le professeur Pascal Winkler, co-auteur du “Traité de construction horlogère”.

Une chronique de Sarah Dirren.

> Traité de construction horlogère

  Traité de construction horlogère, Michel Vermot,
Philippe Bovay, Damien Prongué, Sébastien Dordor, Vincent Beux

Publié aux Presses polytechniques et universitaires romandes

Les commentaires sont fermés.