14/12/2010

Bien dimensionner une structure en bois

rikl64080300019.jpgLa forêt et le bois occupent dans la société une place toujours croissante, en réponse, notamment, aux préoccupations relatives au climat, à la biodiversité et à l’énergie. Ainsi le développement constant de la construction en bois fait de ce matériau une alternative qui mérite d’être envisagée systématiquement. Fruit de cette évolution, la norme SIA 265 adopte aujourd’hui les concepts reconnus des états limites. Il s’en suit une refonte complète des paramètres qui dictaient jusqu’ici le dimensionnement.


Pour l’ingénieur profane comme pour l’étudiant, il est alors parfois mal aisé de faire son chemin dans les règles à prendre en compte, car celles-ci figurent en partie sous des articles épars. Il est donc apparu qu’un document, présentant une approche méthodique des principales vérifications et des systèmes constructifs courants, pouvait contribuer à simplifier les démarches de vérification du praticien. Des exercices résolus permettent en outre de se familiariser avec les notions développées.

Cependant, l’application correcte des normes ne garantit pas à elle seule aux constructions d’atteindre la qualité voulue. En effet, le bois est un matériau vivant qui présente certaines singularités dont il faut tenir compte dès le stade de la conception. Une partie introductive présentant les principales caractéristiques et particularités du bois a donc été ajoutée. Elle est issue des cours dispensés depuis bientôt 20 ans dans les HES de Suisse romande et se fonde sur les travaux préparatoires qui ont mené au Volume 13 «Construction en bois» du Traité de Génie Civil publié également aux Presses polytechniques et universitaires romandes. Certaines figures sont donc tirées de cet ouvrage, où le lecteur trouvera par ailleurs un complément aux notions brièvement abordée dans le cadre de notre livre.

> Pour en savoir plus

-------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Les Auteurs :

Pierre-André Dupraz, ingénieur civil diplômé en 1980 de l'école d'ingénieurs de Genève puis, en 1985, de l'Ecole polytechni8que fédérale de Lausanne.

Markus Mooser, architecte diplômé en 1978 de l'école d'ingénieurs de Genève, il poursuit ses études à l'Ecole polytechnique fédérale de Lausanne où il obtient son diplôme d'ingénieur civil en 1982.

Denis Pflug, ingénieur civil diplômé de l'Ecole d'ingénieurs de Genève en 1990, il collabore au sein du bureau Passera + Pedretti à Lugano avant de suivre le cours Postgrade de la Chaire de Construction en Bois de l'EPFL de 1994 à 1997.

Les commentaires sont fermés.